Billet 5: La vision et le VUCA, seraient-ce des défis rassembleurs de générations?

Publié le lundi 31 janvier 2017 par Sylvie Huard dans la catégorie Développement des affaires, Famille en affaires: Complicité des générations

Voulez-vous que je lise ce billet pour vous?

Quand j’explique ce que signifie l’acronyme VUCA aux entrepreneurs, ils veulent toujours que je répète pour le prendre en note ! Pourquoi ? Ils ont enfin une explication rationnelle quant à la difficulté de nommer leur vision. Est-ce une raison pour ne pas mettre tout en son pouvoir pour clarifier sa vision. NONNNNN! Et je vous explique pourquoi.

 

Créer une complicité entre les générations, avoir une vision commune est-ce vraiment possible dans un univers aussi changeant que le nôtre? Nous avons tendance, dans notre société, à voir les différences comme un obstacle, et non comme un atout. Ne serait-ce pas plutôt un avantage puissant dont on ne profite pas? Je crois que cette acceptation des différences générationnelles prend tout son sens quand on le regarde à travers le VUCA. Qu’est-ce que le VUCA?

 

Les termes stratégiques utilisés dans les affaires nous proviennent souvent du monde militaire, le terme VUCA ne fait pas exception. La première fois que j’ai entendu ce terme, c’était lors d’une convention organisée par Business Family Foundation dans une conférence de Justin Craig de l’Université Kellog’s en 2015.   Voici la description de l’acronyme :

 

  • V pour Volatility
  • U pour Uncertainty
  • C pour Complexity
  • A pour Ambiguity.

 

Selon monsieur Craig, ce phénomène de complexité, incertitude, volatilité et ambiguïté devrait s’accentuer année après année. À chaque fois que je cite cet acronyme, les gens me font répéter pour bien prendre en note le concept. Pourquoi les gens l’aiment- ils autant? Voici mes hypothèses:

  • C’est simple et significatif
  • Ça résonne une vérité en eux
  • Les dirigeants se sentent moins coupables d’avoir de la difficulté à voir l’avenir

 

Pourquoi ce concept fait partie du terreau fertile de la connexion des générations?  

  • Parce qu’on ne peut plus prédire l’avenir en ne regardant que le passé
  • Ce qui marchait autrefois ne marche plus nécessairement dans un environnement aussi changeant
  • Voir les choses différemment peut faire une différence au niveau de la pérennité de l’entreprise
  • La technologie est appelée à être de plus en plus omniprésente dans nos organisations et évolue à une vitesse vertigineuse
  • Les successeurs sont souvent ceux qui sont plus à l’aise avec la technologie. En ce sens, c’est souvent eux qui sont responsables des projets technologiques. Il est donc important que les choix soient en lien avec la mission, la vision et les valeurs de l’entreprise.
  • Le fondateur a toujours sa place étant donné son expérience et ses connaissances de l’entreprise, encore plus dans un monde VUCA
  • La sagesse a une valeur inestimable

 

En ce sens, si ce ne sont que les plus anciens qui sont entendus, l’entreprise perd et si ce sont les plus jeunes, l’entreprise perd aussi. Voilà ce que je veux dire par gagner et perdre :

 

La plupart du temps, les fondateurs ont la majorité des actions de l’entreprise et, par le fait même, un droit de véto décisionnel. Il est alors facile et souvent raisonnable le successeur de se taire. D’autres fois, le fondateur laisse aller le successeur sans lui imposer de critères à respecter parce qu’il est tanné, parce qu’il ne sait plus ou diriger l’entreprise ou pour éviter les conflits…

 

Tout va très vite aujourd’hui. Définir clairement sa vision devient de plus en plus un tour de force. Quand on veut que deux leaders s’arriment, ils doivent d’abord s’entendre sur la destination. Aller au Nunavut ou en Floride en novembre ne requiert pas le même équipement, n’est-ce pas ? Vous ne pouvez pas vous douter à quel point plusieurs conflits proviennent d’une vision que chacun croyait commune. Ce principe est bien expliqué par la théorie sur la gestion des conflits que j’expose dans ce billet : Travailler avec la famille pas toujours facile.

 

Il est maintenant important de préparer le terrain pour que les générations futures puissent s’apprécier et se rencontrer pour créer une équipe outillée pour le VUCA! C’est génial quand tout le monde comprend que la meilleure option est de travailler de concert ! Vive le co-leadership. Quels sont les avantages et les inconvénients du leadership partagé? Ce sera le sujet du prochain billet de blogue.

Pour vous référer à tous les billets de blogue de la série Famille en affaires: Connexion des générations, cliquez sur ce lien.

Sylvie Huard

Sylvie Huard

Je travaille avec des gens qui souhaitent un changement significatif et durable dans leur organisation et pour qui le bonheur au travail est prioritaire. Ensemble, nous quittons brièvement le chaos du quotidien pour créer un environnement contrôlé. Avec un recul sur la situation, des possibles apparaissent.
Animée par le désir d'humaniser le monde des affaires, je suis toujours en quête des meilleures pratiques d'affaires à travers chercheurs et praticiens de partout dans le monde. Ma passion pour l'entreprise familiale m'a menée à devenir membre du sélect Psychodynamic in Family Business (PDFB).
Sylvie Huard
bac psy., MBA, ACFBA Advanced Certificate Family Business Advising
"Mieux se comprendre, pour avancer avec sens et puissance ensemble."
Sylvie Huard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Membre de :