Billet 11: L’outil du piton rouge, une façon d’éviter de perdre ses moyens

Publié le lundi 4 novembre 2019 par Sylvie Huard dans la catégorie Familles en affaires: Gestion des émotions, Gestion des conflits, Harmonie au travail

Voulez-vous que je lise ce billet pour vous?

Avez-vous de la difficulté à exprimer vos émotions et vos besoins à votre parent au sein de votre famille en affaires ? Aimeriez-vous vous doter d’une procédure qui vous permettrait d’éviter de perdre tous vos moyens devant cette personne aimée ? Si c’est le cas, ce billet de blogue est pour vous.

Vouloir comprendre trop vite est se condamner à ne jamais comprendre
– Les incertitudes de l’heure présente, Gustave Le Bon

Nous avons introduit, dans les derniers billets de blogue, deux outils fort utiles quand vient le temps d’exprimer ses émotions et les besoins qui s’y rattachent. Or, aussi outillés qu’on puisse être, il arrive parfois qu’on se liquéfie devant une personne à qui l’on veut parler.

Imaginez que cette personne s’avère à la fois votre parent et votre patron et que, bien que vous l’aimiez et qu’elle vous aime, vous perdez tous vos moyens devant elle.

Que faire ?

Il s’avère primordial de créer un climat propice pour échanger : planifiez une première rencontre pendant laquelle vous pourrez dire à votre parent comment vous vous sentez :

  • Partagez le sentiment de liquéfaction;
  • Partagez votre désir d’être mieux en sa présence;
  • Dites-lui, si c’est ce qui vous anime, que vous l’aimez et que vous sentez un amour réciproque ;
  • Exprimez-lui votre besoin qu’il vous aide fin que vos échanges se passent mieux.

Vous pourrez également profiter de cette première rencontre pour lui dire que vous aimeriez explorer différentes façons de faire pour éviter de perdre tous vos moyens devant elle.

Cette première étape est cruciale. Le fait de prendre le temps d’inscrire un rendez-vous à l’agenda — plutôt que d’essayer de vous parler entre deux réunions, dans un cadre de porte — vous permettra d’exprimer votre opinion librement.

Une fois cette annonce passée, il faudra laisser du temps à l’autre pour qu’il puisse la digérer. Pour votre parent, ce sera difficile : il tombera des nues, ne comprendra pas pourquoi il vous est impossible de communiquer en toute liberté. Les parents au sein d’une famille en affaires sont bien souvent inconscients de la triple autorité qu’ils portent et qui peut à la fois rendre les échanges difficiles et empêcher les enfants de s’affirmer.

C’est pour cette raison qu’il est important de planifier une deuxième rencontre pendant laquelle vous pourrez définir une façon de faire lorsque, par exemple :

  • Vous n’êtes pas d’accord ;
  • Vous avez de la difficulté à exprimer vos idées clairement ;
  • Vous sentez l’autre contrarié et peu réceptif.

Cette deuxième rencontre vous permettra de construire l’outil du piton rouge. Ce piton rouge peut être représenté par un mot simple — « soda », par exemple — ou encore un dessin. Ce code vous permettra de dire rapidement à l’autre que vous êtes en situation de liquéfaction. En entendant ce mot, votre parent saura que vous êtes en train de perdre vos moyens et il saura qu’il est temps de suivre la procédure sur laquelle vous vous serez entendus.

Cette procédure pourrait être la suivante :

  1. Dire le mot (ex. : Soda) ;
  2. Prendre une pause de dix minutes ;
  3. Après la pause, plusieurs options s’offrent à vous :
    • Reprendre la discussion ;
    • Prendre un rendez-vous pour reprendre la discussion plus tard ;
    • Faire appel à un médiateur.

L’objectif de cette procédure est d’éviter de vous retrouver dans une impasse et que la fréquence des rencontres — et, par le fait même, la cohésion — diminue avec le temps.

Cet outil, qui semble en apparence banale, s’il est accompagné d’une procédure claire, transformera votre façon de communiquer avec votre parent et améliorera la qualité et le rythme de vos rencontres.

L’outil du piton rouge sera également d’une grande aide lorsque viendra le temps de nommer votre émotion, qui s’avère, en réalité, un cadeau. Nous le verrons dans le prochain billet de blogue.

Vous aimeriez recevoir les prochains articles de la série par courriel ? Vous n’avez qu’à inscrire votre adresse courriel dans le menu latéral et le tour est joué !


Vous trouvez ci-dessous la liste complète des articles de la série Gestion des Émotions :


Puisque la gestion des émotions en affaires est un facteur clé dans l’atteinte d’une complicité entre les générations, je vous invite à consulter ma série qui aborde les défis que représente la cohabitation de plusieurs générations au sein d’une entreprise familiale.

Sylvie Huard

Je travaille avec des gens qui souhaitent un changement significatif et durable dans leur organisation et pour qui le bonheur au travail est prioritaire. Ensemble, nous quittons brièvement le chaos du quotidien pour créer un environnement contrôlé. Avec un recul sur la situation, des possibles apparaissent.
Animée par le désir d'humaniser le monde des affaires, je suis toujours en quête des meilleures pratiques d'affaires à travers chercheurs et praticiens de partout dans le monde. Ma passion pour l'entreprise familiale m'a menée à devenir membre du sélect Psychodynamic in Family Business (PDFB).
Sylvie Huard
bac psy., MBA, ACFBA Advanced Certificate Family Business Advising
"Mieux se comprendre, pour avancer avec sens et puissance ensemble."
Sylvie Huard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Membre de :