Billet 10: Familles en affaires, êtes-vous assises sur une mine d’or ?

Publié le lundi 23 novembre 2020 par Sylvie Huard dans la catégorie Gestion des conflits, Harmonie au travail, La confiance: l'art des familles en affaires, Planification de la relève, Relève familiale

Voulez-vous que je lise ce billet pour vous? Cliquez sur la barre latérale ci-dessus et l’audio débutera. 

————————————————————————————————-

Le saviez-vous ? Les entreprises familiales sont puissantes en ce qui concerne la confiance autant au niveau personnel, organisationnel ou sociétal. Il s’avère toutefois primordial de se doter des bons outils pour déployer ces types de confiance.

«Les dirigeants d’entreprises doivent remettre la confiance à l’ordre du jour. Rien de bon n’arrive sans confiance. Avec elle, vous pouvez vaincre toutes sortes d’obstacles. Vous pouvez construire des entreprises dont tout le monde serait fier.»
Jim Burke, ex-PDG de Johnson & Johnson

La série sur la confiance m’a, jusqu’à maintenant, permis d’aborder deux types de confiance : personnelle et interpersonnelle. Or, dans les familles en affaires, même si ces deux types de confiance sont bien établis, les efforts déployés par les membres ne seront pas suffisants s’ils ne sont pas soutenus par les trois autres types de confiance identifiés par Stephen M. R. Covey.

 

La confiance organisationnelle à l’intérieur de l’entreprise

Même si le cédant et le repreneur développent leur confiance personnelle et interpersonnelle, cette confiance a tout intérêt à s’étendre au reste des membres de l’entreprise.

Le modèle des 3 cercles est très efficace pour soutenir ce type de confiance. Mettre sur pied un cercle de communication permanente pour la famille, un cercle pour l’entreprise et un cercle pour les actionnaires à l’aide d’un rythme soutenu, d’une vision et de valeurs communes facilitera grandement l’instauration de la confiance organisationnelle.

Nul besoin d’être une grande entreprise pour mettre en place ces cercles. Chez Harmonie Intervention, nous utilisons cet outil et ça fait toute la différence ! Il s’agit d’une façon super efficace pour que les repreneurs puissent prendre leur place et pour que les cédants puissent s’octroyer plus de temps libre en toute confiance.

 

La confiance du marché à l’extérieur de l’entreprise

La réputation, la marque… On sous-estime la confiance que le public donne aux entreprises familiales. 

Pourquoi ? Les entreprises familiales qui veulent perdurer au fil des générations ont une vision à long terme. Cette dernière manque souvent aux entreprises non apparentées pour lesquelles l’objectif est orienté en fonction d’un rendement pour les investisseurs. 

Les familles en affaires veulent un bon environnement de travail pour leur famille et leurs employés. Ils savent que pour perdurer dans le temps, ça prend des clients satisfaits. On sent qu’ils sont attentifs à leur clientèle, ce que plusieurs entreprises oublient. Certaines entreprises ont tendance à oublier que le service ou le produit qu’ils offrent est justement fait pour les clients et que, sans eux, ils ne servent à rien. Je trouve que les familles en affaires ont moins tendance à l’oublier.

La confiance au niveau sociétal :

Étant donné leur vision à long terme, les familles en affaires ont souvent une meilleure réputation sur la place publique. Elles sont impliquées dans leur communauté et sont souvent des philanthropes. Elles aiment contribuer à un monde meilleur, ce qui leur permettra, bien souvent, d’aller chercher la confiance de la société.

 

Mon amour des familles en affaires

Je le sais, je suis vraiment vendue aux familles en affaires. Travailler en famille apporte souvent son lot de défis et de complexité, mais quand on se donne les bons outils pour y arriver, je crois que c’est un chemin super intéressant pour ceux qui choisissent le bonheur. Ce choix est loin d’être simple et facile. 

 

Choisir le bonheur demande justement de faire des choix qui sont souvent difficiles. Impossible de faire ces choix difficiles si vous n’avez pas défini votre vision et vos valeurs pour chacun des cercles (famille, entreprise, propriété) et, surtout si vous n’avez pas confiance en vous, aux autres, à votre organisation, au marché et à la société.

Vous aimeriez recevoir les prochains articles de la série par courriel ? Vous n’avez qu’à inscrire votre adresse courriel dans le menu latéral et le tour est joué !

Sylvie Huard

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Membre de :